Chronique musique

ILOVEMAKONNEN – ILOVEMAKONNEN 2

ILOVEMAKONNEN – ILOVEMAKONNEN 2

On vous parlait il y a quelques temps du bizarre et hypnotique ILOVEMAKONNEN, le genre de type qui ne tient pas en place 5 minutes. Et bien le voilà qui en remet une couche avec un second EP, « ILOVEMAKONNEN2 ».

Pas d’énorme surprise : on retrouve sa manière approximative de chanter et ses productions épurées. Le minimalisme est d’ailleurs poussé à l’extrême, on pense notamment à Trust Me Danny, qui se contente d’une basse puissante et étalée, d’une mélodie de quelques notes distordues et d’un chant centré sur les quelques phrases du refrain.
Entêtant, c’est le mot.


On découvre également un versant plus pop à la musique d’ILM, qui se rangeait d’avantage du coté hip-hop/trap de la Force jusqu’ici. Son duo avec SantigoldForever, et le très accrocheur Second Chance, en sont de bons exemples : construits sur le modèle couplet-refrain-couplet-refrainrefrainrefrain, ils parlent d’amour, se dansent et se retiennent facilement. Easy peazy.

Mais que l’on se rassure – je sais pas vous mais moi la pop, ça me fait peur -, la trap a aussi voix au chapitre, avec Flippin All Night et Where Your Girl At?, tous deux produits par Richie Souf, assez en vue dans le milieu ces derniers temps. On y retrouve les basses assommantes typiques du genre, le tout arrangé sauce Makonnen avec interjections étranges – hueeee sur Where Your Girl At ? – et sonorités audacieuses – la mélodie un peu sci-fi sur Flippin All Night -.

Car oui, se démarquer, pour ILM, ça passe en grande partie par la voix… Mais on ne peut pas non plus dire que les carillons façon chants de Noël qu’on peut entendre sur Being Alone With You – ma favorite  n’y sont pas pour quelque chose.

En définitive, ILOVEMAKONNEN affirme un peu plus son côté weirdo, les adeptes adhèreront, les autres, toujours pas. Tant pis, tant mieux.


avatar Alice le 25/11/2015  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès