Chronique musique

Mbongwana Star - From Kinshasa

Mbongwana Star - From Kinshasa

Le but de Mbongwana Star est très clair, puisque son nom justement – le mot “mbongwana” – signifie « changement ».
Le but ici, c’est de trouver un juste milieu entre tradition et modernité, d’arriver à créer un melting pot entre les racines et la nouveauté.

L’idée a été initiée par Coco Ngambali et Théo Nzonza, ex Staff Benda Bilili – oui, pour le coup, c’était plutôt rumba bien calme -. Ils sont allés ramasser des musiciens dans les rues de Kinshasa, qui en sont apparemment remplies pour les intégrer à ce projet.
Et pour s’assurer de la cohérence de l’ensemble, ils ont choisi Liam Farrell aka Doctor L pour la prod. Et c’est bon plan car le mec est le roi de la bidouille et a travaillé avec des artistes divers pour des styles… et bien divers aussi.


Alors, que dire du résultat ? Et bien vous ne risquez pas d’avoir envie de vous asseoir de tout l’album. Le rythme est soutenu, sautillant, dansant bien évidemment. Mais quand on connait l’énergie des musiques traditionnelles d’Afrique noire, on ne s’en étonne pas plus que ça. Quant à l’association de sonorités synthétiques, elle se fait sans effort. Les basses puissantes, les synthés saturés, les instruments traditionnels détournés, tout ceci compose un ensemble festif et enjoué : l’afrobeat.

Oui, car si ce genre musical existait avant l’arrivée des stars du changement, il n’était que peu populaire et réservé aux initiés, aux diggeurs de tropical bass, qui osaient s’aventurer un peu plus loin dans le sillon edm des tropiques creusé par Major Lazer, notamment. Et, en grands fans du genre, autant vous dire qu’on est plutôt contents de l’effet Mbongwana.

À vous de passer les beats, maintenant.

 


avatar Alice le 22/07/2015  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès