Revue musique

Movement - Movement EP

Movement - Movement EP

Le projet Movement nous est, même encore maintenant un an après, relativement inconnu. Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est qu’ils sont australiens, et que leur premier EP, intitulé très sobrement « Movement EP », nous a foutu une bonne claque. En même temps, avec un nom et une pochette comme ça, 30% du taff était fait. Les quatre morceaux se sont chargés assez efficacement du reste.

La recette de ce « Movement EP » est au final assez simple : prenez un down tempo contrôlé, ajoutez une voix prenante et concluez avec un univers sensuel et suave. Chaque morceau est à sa manière un témoin exceptionnel de ce choix, à quelques différences près : les dernières secondes de Like Lust, le final quasi surréaliste de guitare d’Ivory, la montée en rythme sur 5.57ou encore l’accent porté sur le texte dans Control You.


On ne vous cache que, musicalement parlant, on a adoré cet EP. Quand bien même la recette est simple et quand bien même cela peut faire penser à ce que réalise James Blake, tout ceci semble prometteur.
Là où on sert les dents, c’est sur le marketing, l’image du groupe. Ivory est, pour le moment, le seul morceau qui a eu le droit à son clip. Un clip très normé où un couple s’adonne à des activités lubriques (baise, voyeurisme) au regard d’un cube et, plus tard, de jeux de couleurs. Tout ce que l’on peut, finalement, trouver dans pas mal de clips actuels. Là aussi, la recette est assez simple – et efficace -, mais on espère vraiment qu’ils ne vont pas en abuser.

On reste donc sur le qui-vive de ce que le groupe va proposer à l’avenir – ô ça oui ! -, mais tout en gardant à l’esprit queMovement pour le moment, c’est quand même 30% de packaging.

 


avatar Maxime le 03/08/2015  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès