Chronique musique

Daze - Variations : le petit prince de la Funk.

Daze - Variations : le petit prince de la Funk.

Le problème lorsque l’on s’essaye à la Funk, c’est que l’on a immédiatement, comme pour beaucoup d’autres genres, affaire à une montagne de références toutes plus éminentes les unes que les autres.

De nos jours, qui dit Funk dit Daft Punk. C’est con sur le papier, mais ça n’en reste pas moins vrai, et "Random Access Memories", dernier album en date des français masqués, n’a pas aidé à laisser un peu d’espace dans le genre, bien au contraire.


 

Devant cette montagne de succès et de renommée (c’est vraiment peu de le dire), il y en a quelques-uns qui ne se découragent pas.

C’est le cas de Daze, rouennais de naissance, qui après quelques EPs ("S.O.L.A.R" et "Contrast" – dont on vous parlait il y a quelques temps -) s’est enfin lancé dans la cour des albums studio (le 11 mars dernier).

 

Le résultat est l’objet de la présente chronique. "Variations" est un LP d’une trentaine de minutes reparties en 8 tracks, le genre d’album qui a clairement sa place dans une soirée à bonne ambiance (remarquez, vous pourrez peut-être redressez la tendance pour une soirée mauvaise ambiance avec cet album).

 

Sans être la pépite de la Funk, Daze offre du bon groove sur un peu plus de la moitié de son premier opus. À l’appel, on a ÉVIDEMMENT son introduction, Give You All, véritable âme sœur de Hey! de l’EP "Contrast". Ça, ça va direct dans la playlist #bonheur, au même titre que du Caribou (Silver) ou du Rone (Bye Bye Macadam).

S’en suit Show Me Again en featuring avec Gibbz, écho au deuxième morceau de "Contrast" (Show Me). Moins de Daft Punk, plus de Daze. Tout ce que l’on attendait du bonhomme !

S’en suit You & I, track très groovy façon Jackson 5, tout autant que Mysterious qui nous ramène à l’époque "Thriller" du roi de la Pop (Mickael Jackson bande d’incultes).

 

Le reste de l’album, malheureusement, penche trop sur du côté Daft Punk de la Force pour s’attarder dessus.

Mais clairement, on s’en fout, on a Give You All. Et tout est bien.

 

 


avatar Maxime le 18/03/2016  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès