Chronique série

Section Zéro : basculez vers le futur.

Section Zéro : basculez vers le futur.

Section Zéro, une idée originale signée Canal +

 


C'est le réalisateur Olivier Marchal qui est aux commandes de Section Zéro, accompagné de deux producteurs, Thomas Anargyros et Adouard de Vésinne. Pour cette série, le réalisateur a misé sur un gros casting puisque l'on retrouve Ola Rapace, Pascal Greggory, Tchéky Karyo, Catherine Marchal ou encore Francis Renaud.

 

Sans plus tarder, voici le synopsis de cette série qui fait froid dans le dos !

 

La série se déroule en 2024 en Europe, où les États endettés renoncent à leur souveraineté au profit de multinationales, des sociétés ultra-puissantes. Parmi ces nouvelles sociétés, Prométhée, l’une des plus puissantes et dangereuses, ne cesse d’étendre son emprise sur la Fédération. Elle a pour but de remplacer la police actuelle par une milice privée nommée le Black Squad, alors dirigée par Munro, un homme très puissant et dangereux. Mais elle ne compte pas s’arrêter là, et souhaite créer une armée de robots, surnommée Mékas, afin de gouverner l’Europe. Cependant, Sirius, un policier, tente de sauver ce monde dans lequel il a grandi. C’est pourquoi il est à la tête d’un groupe d’élite, la Section Zéro, qui a pour objectif de défendre les droits des hommes et empêcher une dictature internationale. Les membres de la Section Zéro n’hésitent alors pas à employer les moyens forts comme la violence ou l’illégalité afin d’atteindre leur but. Parallèlement à son rôle au sein de la Section Zéro, Sirius se bat aussi pour retrouver sa femme et son enfant, disparus depuis l’arrivée de la Black Squad.

 

L’attraction d’un public autre que français

 

La série attire aussi un public international, fait sûrement imputable à l'idée originale d'Olivier Marchal : écrire Section Zéro comme si c'était un film. Et s'il a pu réaliser ce projet, c'est grâce à un budget assez conséquent, puisqu'il est investit, en moyenne, 2 millions d'euros dans chaque épisode. À la vue de son succès, un des producteurs a annoncé que la série pourrait connaître un remake américain, puisque le style et l'atmosphère que dégage Section Zéro correspondent aussi aux séries regardées par les téléspectateurs américains.

 

Pourquoi aime-t-on Section Zéro ? 

 

On le sait, les séries françaises sont malheureusement peu réputées pour attirer le public français, et pourtant Section Zéro réussit à se distinguer de ses consœurs. Elle jongle entre suspens et vengeance, ce qui pousse le téléspectateur à s’identifier très rapidement aux personnages.

L’ambiance est sombre et froide, mais elle dégage une lumière que l’on a envie d’atteindre en même temps que les protagonistes. Elle n’est pas pesante et joue dans un registre très peu mis en avant dans d’autres productions françaises.

Les acteurs jouent à la perfection et offrent ainsi de très belles performances. Le réalisateur Olivier Marchal n’a d’ailleurs pas choisit n’importe quels talents pour interpréter les rôles principaux, notamment celui de Sirius Becker, joué par le suédois Ola Rapace (Skyfall). Nous remarquerons également la présence très marquée de l’acteur Tchéky Karyo dans le rôle de Franck Varnove, qui est à la tête de Prométhée.

Enfin, les effets spéciaux sont largement présents dans ces premiers épisodes et sont très convaincants. On pourrait justement penser que c’est trop, mais bien au contraire ! Olivier Marchal connaît exactement les attentes des téléspectateurs, et cela se ressent à l’écran.
Cependant les avis peuvent diverger puisque Section Zéro est aussi constamment dans la violence.

 

On attend vos avis avec impatience ! En attendant, voici un petit teaser de ce petit chef d’œuvre français !

 

 


avatar Alison le 13/04/2016  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès