Actualité locale

Les frères Lumière : rois du 7ième Art

Les frères Lumière : rois du 7ième Art

Premiers réalisateurs de films de cinéma ? Pas vraiment...

 


Auguste et Louis Lumière, dont le premier est plus jeune de deux ans, sont tous deux nés à Besançon en 1862 et 1864, mais déménagent très vite à Lyon, où ils traceront leur avenir. À l’âge de seulement 19 et 17 ans,  sous l'insistance de leur père, les deux frères se lancent dans la commercialisation de plaques photographiques instantanées. Les ventes explosent, et Auguste et Louis font rapidement fortune.

 

Contrairement aux idées reçues, les frères Lumière ne réalisèrent pas les premiers films de cinéma. Ce sont bien Thomas Edison et William Dickson qui tournèrent les premiers films en 1891, grâce à leur kinétographe.

Le Kinétographe est un Phonographe pour un jeu en "play-back"

 

En revanche, en 1894, Louis et son père sont convaincus que l'image animée a un bien bel avenir devant elle et décident de développer cet aspect. C'est alors un long processus de réflexion qui commence afin de trouver la bonne machine qui permettrait de diffuser les images animées sur grand écran, diffusables en masse. Avec l'aide du mécanicien Charles Moisson, Louis s'inspire de la machine à coudre de sa mère pour réaliser un appareil de haute performante.

 

Le début d'une longue histoire

 

C'est en 1895 que les frères Lumière déposent le brevet du Cinématographe. C'est cette machine qui va lancer le début d'une longue histoire, celle du cinéma. Cette année-là, ils sortent leur tout premier film intitulé La Sortie des Usines Lumière. D'ailleurs, la rue où a été tourné ce film porte maintenant le nom de « Rue du Premier Film ».

 

«  La Sortie des Usines Lumière », un énorme succès

 

Ce premier film, réalisé avec le Cinématographe, a été tourné le 19 mars 1895 à Lyon et projeté pour la première fois le 22 mars de la même année, à Paris. À la suite du succès international de ce film, les frères Lumière enchaînent les productions et réalisent ainsi plus de 1 500 films. Le plus connu d'entre eux restera très certainement « L'arroseur arrosé » diffusé le 21 septembre 1895 à La Ciotat.

Grâce à leur succès, les frères inspirent de nombreux artistes en devenir, notamment George Méliès, considéré comme l'inventeur des effets spéciaux.

 

Le succès de La Sortie des Usines Lumière fut tel qu'il s'étendit rapidement à l'international. À ce moment-là, le monde du cinéma prend une ampleur énorme.

Grâce à sa collaboration avec Charles Moisson, Louis Lumière est considéré comme l'inventeur du cinéma en tant que spectacle photographique en mouvement, projeté devant un public assemblé. Son mécanisme est alors une réelle évolution par rapport au kinétographe.

Quant à son frère Auguste, au même moment, il tente de percer dans le domaine de la médecine.

Cinématographe Lumière

 

Les frères Lumière, ce sont aussi la Photographie et la Médecine !

 

Dans le domaine de la Photographie, les frères Lumière inventent la plaque photographique sèche, dite « Étiquette Bleue », durant l'année 1885, soit dix ans avant l'invention du Cinématographe. Mais ils inventent également trois autres techniques photographiques entre 1903 et 1935, à savoir la photographie en couleurs, la photostéréosynthèse (photographie en relief) ainsi que le cinéma en relief.

 

Auguste Lumière s’intéresse de très près à la médecine et tente alors de diffuser une théorie des phénomènes colloïdaux, en Biologie. Cependant cette théorie ne connaît malheureusement pas de succès particulier.

Cela ne l'empêche pas d’accroître son intérêt pour la Médecine. Ainsi, ses recherches aboutissent à la production de nombreux médicaments tels que le Tulle gras pour les personnes brûlées ou encore la thérapeutique de la tuberculose grâce aux sels d'or.

 

En hommage aux frères Lumière

 

Beaucoup de lieux sont dédiés aux frères Lumière, et c’est ainsi que nous avons décidé de vous parler de ce lieu emblématique, à visiter au moins une fois dans sa vie : l'Institut Lumière de Lyon.

 

 

L’Institut Lumière se situe assez logiquement à Lyon au 25, Rue du Premier Film, dans le quartier Monplaisir, depuis 1982.

Il est constitué de deux salles de cinéma, d'un musée de deux étages, d'un centre de documentation, de salles pédagogiques ainsi que d'une galerie photo, située en centre-ville.

 

Ses salles de cinéma

L'institut propose des séances quotidiennes thématiques lors de conférences, avant-premières ou encore lors de festivals. Chaque fauteuil de la grande salle de cinéma porte une plaque sur l'accoudoir où est inscrit le nom d'un réalisateur célèbre. Pendant la période estivale, des projections en plein air sont installées et diffusent les grands classiques des Frères Lumière.

 

Son musée

Le musée a été créé à partir de la collection du Docteur Paul Génard et des fonds Lumière. Il propose ainsi de découvrir les inventions des deux frères, dont le Cinématographe. On découvre aussi leurs différentes autres inventions telles que le Photorama 14, l'Autochrome ou encore la Plaque photographique (la fameuse « Étiquette bleue »).

Au premier étage, une salle de projection permet de visionner les films Lumière restaurés.

 

Son centre de documentation

Fondé par l’historien du cinéma Raymond Chirat, le centre de documentation réunit toutes les archives qui ne concernent pas les films, c'est-à-dire toutes les collections de livres, des scénarios ou encore des ouvrages techniques. Une première salle est consacrée à la lecture et une seconde, aux consultations sur ordinateurs où l'on peut rechercher le référencement de livres, de collections. Le centre de documentation est associé aux bibliothèques spécialisées dans le cinéma et offre un accès libre sur toute sa documentation.

 

Depuis 1992, l'Institut Lumière s'est associé à l'éditeur Actes Sud afin de publier des livres sur l'histoire du cinéma.

 

Un patrimoine exposé et partagé

 

Propriétaire de trois cinémas d'arts (à savoir La Fourmi, le Cinéma National Populaire Terreaux et le Cinéma National Populaire Bellecour à Lyon),  l'Institut Lumière consacre une énorme partie de son activité à la diffusion et à la conservation du patrimoine cinématographique mondial sous de nombreuses formes. Dans ce lieu spécial, nous pouvons ainsi observer 1 425 films originaux restaurés en 1998 par les Archives françaises du film. Depuis 2014, 130 films ont été restaurés en numérique 4K. Ce patrimoine a d'ailleurs été inscrit, en 2005, au registre des mémoires du monde de l'UNESCO.

Depuis 2009, l'Institut Lumière organise tous les ans le Festival Lumière, dans les salles de cinéma de Lyon. Pendant ce festival, plus de 200 films sont proposés au public et le Prix Lumière est remis à un grand artiste pour l'ensemble de son œuvre. Ce festival a lieu chaque année au mois d'octobre. Cette année, pour sa 8ème édition, le festival se déroulera du samedi 8 au dimanche 16 octobre 2016.

 

Avec ses projections de films, ses expositions, ses formations et la diffusion de livres et photos, l'Institut Lumière souhaite conserver le patrimoine cinématographique ainsi que les activités artistiques qui y sont liées.

 

Afin de clore ce dossier sur les frères Lumière,  figures emblématiques du cinéma, voici une petite présentation de L'Institut Lumière !

 

 


avatar Alison le 19/04/2016  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès