Dossier film

Best of 2016 par Aude : le pire du pire !

Best of 2016 par Aude : le pire du pire !

J'ai donc la lourde tâche de continuer la série des best of de l’année 2016, déjà bien résumée dans toute sa diversité par mes chers collaborateurs ! Je dois vous avouer que lorsque cette idée de "bilan" s'est de plus en plus affirmée au sein de la rédaction, je me suis d'abord dit "chouette, je vais pouvoir faire un petit classement de ces séries Netflix que j'ai tant aimé". Et puis… le coté obscur a refait surface ! En bonne rédactrice insubordonnée (de quoi faire perdre la boule au rédac’ chef) (haha, true story J), je n'ai pas pu m'empêcher de vous proposer mon best of des 3 pires films et 3 pires séries que j'ai pu voir en cette étrange année 2016. Oui, je n’en fais qu'à ma tête !

Mais je ne te ferais pas l’affront de mettre les bandes annonces, et en ça, je suis cool !


 

Easy

 

 

Et on commande avec Easy ! Pour ce qui ne l'on pas vu passer, j'avais déjà pu faire une petite critique de cette série Netflix. Vous l'aurez donc compris, on ne peut pas dire que je l'ai aimé. Je crois qu'il est de mon devoir d'insister et - sait-on jamais – de décourager certains d'entre vous qui seraient "tout de même tenté parce qu'après tout on ne sait jamais ça peut quand même être bien". NON. Ce n'est pas bien. Des histoires d'amours peu convaincantes, survolées en 20 minutes, de l'adultère, à la baisse de libodo exclusivement dans le milieu bobo chic, etc. il n’empêche que le résultat est toujours juste glauque.

 

La Tour 2 Contrôle Infernale

 

 

Là, tu vas me dire "en même temps tu l'as un peu cherché", et tu n'aurais pas tord ! C'est sur que venant d'Eric et Ramzi, après la ribambelle de films de merde qu'ils nous ont sorti, on n'allait pas tomber d'un coup sur un chef d'œuvre. Oui mais là, c'était quand même plus ou moins la suite de La Tour Montparnasse Infernale, alors c'était plus fort que moi ! Qu'on aime ou pas ce film, il est culte pour la génération 90. Profondément stupide, mais assumé, je me souviens des fous rires interminables avec ma grande sœur et des références indémodables (je n'ai jamais pu depuis commander une pizza quatre fromages sans y penser…).

J'étais tellement enthousiaste que j'y suis allée en avant première ! Et j'aurai mieux faire de m'abstenir. Ce film était d'une lourdeur, d'une connerie telle, qu'aucun humain sur terre ne peut avoir autant de second degré. La réaction générale des spectateurs à la fin de la séance était juste mémorable : un gros blanc bien lourd du genre "mais merde, qu'est ce que je viens de voir". Je ne me cherche pas d'excuse, mais à la base, j'y suis allée parce que j'ai cédé. J'ai  cédé parce que Philippe Katerine, parce que Marina Foïs, parce que nostalgie, parce que naïveté. Non seulement, le film est nul, mais, en plus, il va presque réussir à te gâcher l'autre film que tu as tant aimé à l'époque. Alors s'il te plait, suis mon conseil si ce n'est pas trop tard… OUBLIE !

 

Les visiteurs : La révolution

 

 

Okay, pour le coup, fausse bonne idée à 100 km ! Oui mais… Les visiteurs quoi ! Jacquouille la fripouille ! Il faut me comprendre, je ne pouvais pas ne pas y aller. Je l'ai très vite regretté. En gros, nos deux héros se retrouvent durant la période de la Révolution française, et ça coupe des têtes chez les nobles. Ils essayent, encore une fois, de trouver un moyen de retourner à leur époque. Et après ? Le blackout complet… pour cause… je me suis endormie en pleine séance, réveillée de temps de temps par quelques "OKAAAAAY" bruyants lancés par Jacquouille.

 

Gilmore girls – A Year in the Life

 

 

C'est avec tristesse que je cite cette série dans ce classement. Avec tristesse, car je suis pourtant absolument fan des débuts de Gilmore Girls que je n'ai découvert que cette année. Une belle façon de raconter une relation mère/fille exceptionnelle, drôle, émouvante, peut-être un peu surréaliste mais qui m'a particulièrement touchée. L'idée donc, de nous montrer ce que devienne ces deux femmes qu'on adore, plus de 16 ans après la fin de la série originelle aurait pu être une bonne idée. Sauf que non. Déjà, à la base, on aurait pu sentir le truc, ce genre d'idée "20 ans après" est rarement bonne. Mais en plus, ce qui fait en grande partie l'intérêt de cette série, c'est de voir Rory grandir, devenir adulte, ses premiers amours, ses premières ruptures, accompagnée de sa dévouée maman et de ses conseils. Donc forcément quand on prend, non plus une jeune ado mais une femme de 40 ans, tout de suite ça fait plus trop la même chose… Au visionnage du premier épisode, je n'ai pas pu m'empêcher de rester septique face à cette amitié surréaliste entre une femme active anorexique et sa maman mal botoxée. Cette complicité que j'adorais dans les premières saisons m'ont soudain mises bien mal à l'aise. Tu peux donc rayer ça de ta liste, sauf si tu souhaites violer ton enfance (c’est ton droit) !

 

Luke Cage

 

 

Alors là, je sais que je ne vais pas faire l'unanimité, mais qu'importe ! Je vais être tout à fait honnête, je n'ai même pas terminé le premier épisode. Pas que ce fut foncièrement mauvais ou désagréable, mais c'est juste que j'ai trouvé cela absolument inintéressant. Je suis restée inerte devant cette série que j'espérai bonne, et j'ai simplement appuyé sur pause, pour ne jamais reprendre ce premier épisode. Je ne saurai dire si ce sont les acteurs, le scénario ou juste un ensemble d'éléments qui m'ont bloquée à ce point. Je crois qu'elle me rappelait tout simplement tant de séries que j'ai pu voir jusqu'à présent, et qu'avec toutes les pépites que l'année 2016 m'a offerte, je n'avais juste pas envie de perdre du temps. La critique n'est pas bien constructive je l'avoue, et ne peut l'être sur 20 minutes de visionnage. Je vous invite donc à vous faire votre propre avis.

 

Suicide Squad

 

 

Toute guillerette, je lance à mon copain un soir de semaine, "oh oui, si on regardait Suicide Squad, je ne l'ai jamais vu, et il a l'air bien". Quelle sotte je peux être parfois… Parce que pour moi aucun autre film n'incarne aussi bien l'expression "perdre son temps". Oui, une simple perte de temps. Pourtant, ça ne semblait pas si mal parti pour Suicide Squad avec un casting honorable, un budget démesuré, un univers DC qui commence à être connu et aimé. C'est pourquoi ce film remporte la palme d'or des plus grosses déceptions cinématographiques de 2016. Comment vous dire... J'étais tout simplement partagée par des "je comprends rien", "ça va trop vite", "y'a trop de guerre", "mais c'est qui déjà lui ?" "je l'ai vu arriver à 300 km", "tout ça pour ça", "c'est de la merde non ?" "ils n’ont pas osé quand même", "tu ne veux pas plutôt faire un Uno ?". Nous avons arrêté le film à deux reprises en se demandant sérieusement pourquoi s'acharner, et à deux reprises nous l'avons relancé en se disant que peut-être ça allait s'améliorer plus tard ! NON, CÇA NE S'AMELIORE JAMAIS ! Je n'aborderai même pas la performance de Jared Leto, qui de toute façon n'aurait jamais pu égaler la brillante interprétation de Heath Ledger. NEXT !

 

Et voilà ma petite liste de films et séries avec lesquelles il ne vaut mieux pas perdre son temps. Vous les aimez ? Vous les détestez également ? Venez me le dire dans les commentaires !

 


avatar Aude le 23/12/2016  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès