Banniere de la série Falling Skies
Etat
Ma note
Mon avis

Première parution
19/06/2011
Acheter

Synopsis de Falling Skies

Quelques mois après une invasion extra-terrestre les survivants se rassemblent pour organiser la riposte. Déterminé à vaincre les envahisseurs, mais aussi à retrouver son fils, Tom Mason dirige un groupe de résistants appelé le 2nd Mass


Les saisons
Saison complète vue


Chargement en cours...
charger tout les épisodes
Evolution des notes des saisons
Séries similaires
Derniers
avis
La série démarre au cœur même de l'action ce qui ne m'a pas gênée si ce n'était durant les 10 premières minutes un copié/collé des scènes du futur dans Terminator. Le fait qu'on suive un groupe de rebelles aurait été intéressant s'il n'y avait pas déjà eu V (ancienne ou nouvelle version). Qu'une "communauté" soit protégée par des militaires passerait mieux si Terra Nova ne les avait pas devancés et enfin qu'elle se déplace d'un village en un autre avec les escapades des uns et des autres à la recherche d'essence ou de médocs, cela aurait été bienvenu si des plans séquences entiers (sur les toits, par exemple) n'étaient issus de Walking Dead. Pas d'originalité c'est le moins qu'on puisse dire pour l'essentiel. Néanmoins... bon public que je suis (il faut dire que moi j'avais vachement accroché à Terra Nova), je trouve quand même de bonnes choses. Arrivée à la moitié de la première saison, j'ai eu quelque bonnes surprises. D'abord, la séquence qui montre pour la première fois en gros plan un rampant, celui que Noah Wyle va capturer, m'a tout suite interpelée car il est immédiatement clair que les réalisateurs veulent nous montrer le plus vite possible que ce sont des êtres vivants doués d'intelligence et capables d'émotion. Je ne ressen aucune empathie pour les personnages (point faible de la sréie), j'en ai par contre très vite pour la race extraterrestre. Plus tard, quand le rampant est capturé, on nous laisse croire (ce qui aurait été là aussi très convenu) que la femme médecin, en tentant de communiquer avec lui, allait nouer une forme de contact basé sur l'échange et la confiance. Que nenni puisque dans un excès de rage, elle finit par le tuer en confirmant par là aussi, qu'ils ont bien trouvé le point faible de l'espèce. Et encore plus loin, quand le fils du héros s'infiltre dans l’hôpital où sont gardés les enfants implantés et qu'il se retrouve à dormir sous la protection d'un autre rampant (une femelle ?), la scène est là aussi plutôt touchante (même si aussi, un petit quelque chose d'Alien pourrait bien avoir inspiré cette scène.) Un autre bon point pour les méchas. Fan de Shirow, grand mangaka qui nous a gratifié des meilleurs dessins de méchas dans le passé, il est difficile de ne pas y être sensible. En plus, méchas ou rampants, ils ont une dextérité dans leur déplacement qui sont d'une grande beauté. Les effets spéciaux à ce niveaux sont particulièrement réussis. Mais je dois dire que je trouve les méchas très angoissants. A la fois par leur mobilité, leur réactivité (ils sont capables de tirer sur une cible moins d'une seconde après l'avoir identifiée), mais aussi par ce son qu'ils émettent. C'est donc vraiment du côté des envahisseurs qu'on trouve le plus d'intérêt. Je continue donc à regarder la série au moins pour cet aspect. Il serait de toute façon malvenue de la jeter à la poubelle. Si l'on considère que nous, addicts invétérés de séries, et peut-être aussi "vieillissants", on a suffisamment de références pour ne rien trouver d'original dans cette série, on peut aussi modérer notre discours en se disant que des ados qui n'ont pas notre culture, pourrait avoir une respectable entrée en matière ? (ou pas). Disons que ce n'est quand même pas détestable.
membre aime membres aiment
et autres personnes